VEF Blog

Titre du blog : Nos P'tites Etoiles
Auteur : Anges
Date de création : 08-05-2009
 
posté le 09-05-2009 à 17:09:56

Trois ans déjà que tu nous as quitté ! Juin 08

La porte se referme sur cette vie à trois, brutalement, silencieusement, tu nous as quitté... Je pensais que ces histoires n'arrivaient qu'aux autres, pourtant ce 2 juin 2005 c'est chez moi qu'elle s'est invitée. C'est notre vie que le sort a brisé...

 

Trois ans après je suis toujours hantée par ces éternelles questions qui restent sans réponse, pourquoi tu t'es envolé ? pourquoi cette nuit là ? pourquoi tu n'as pas respiré ? Et pourquoi personne ne peut nous expliquer ? Cette spirale de doutes s'amplifie à chaque "date", à chaque "rendez-vous" que nous offre la vie pour nous souvenir de Toi...

 

Si tu savais mon Petit Ange comme je suis lasse, fatiguée de porter ton absence si lourde, épuisée de vouloir me convaincre "qu'un jour tout ira mieux".

Je le sais malgré moi que rien n'ira jamais "bien", en tout cas pas ce "bien" que je nous avais souhaité...

 

Il y a trois ans tu t'envolais loin de nous... Avec le temps tout s'apaise pourtant je n'admets toujours pas d'être privée de tes rires et du son de ta voix, de ne pas voir tes sourires ni même tes premiers pas. J'avais imaginé une histoire tellement différente, loin du ciel, des Étoiles et des anges envolés... Tout aurait été si simple si tu avais respiré, tout serait maintenant plus simple si on savait m'expliquer...

 

Mon Petit Coeur, aujourd'hui c'est trop dur de me dire que tout "ça" est le résultat de la faute à pas chance, un croche patte de la vie qui blesse pour longtemps.... J'aurai voulu être là pour t'admirer danser aux spectacles d'école, te voir évoluer, communiquer... J'aurai aimé connaître ces matins câlins où tu te serais faufilé dans notre lit, j'aurai aimé t'apprendre à compter sur mes doigts, te raconter les aventures mystérieuse sur les d'île aux trésors et les méchants pirates...

 

J'aurai au moins voulu être présente quand tu nous as quitté, le simple fait de t'imaginer partir seul, sans personne me broie à l'intérieur. On m'a dit que tu n'avais pas souffert... quel beau cadeau de la vie... Merci... On me dit beaucoup de choses pour essayer de me soulager, mais on ne me dit pas l'essentiel : pourquoi ?

 

Mon tout Ptit Bout, on t'a volé ta vie, on a brisé la mienne. Depuis que tu es parti j'ai l'impression d'être au théâtre, de jouer le rôle d'une personne qui n'est pas tout à fait moi. Je suis en manque de toi... et ces souvenirs sont si peu nombreux aujourd'hui pour assécher les larmes...

 

Je pense à toi chaque jour mon Bonhomme, merci de veiller si bien sur nous et ton Petit Frère... Je t'Aime...