VEF Blog

Titre du blog : Nos P'tites Etoiles
Auteur : Anges
Date de création : 08-05-2009
 
posté le 13-10-2010 à 00:55:59

Mon retour ici est toujours la chronique d'une rechute, une descente silencieuse, un aller retour dans le passé en compagnie du manque.

A la recherche de mes Absents.

 

 

La vie a tellement bien repris son cours normal que vous n'appartenez maintenant plus qu'au passé. Le silence déjà si lourd qui vous entourait au début de votre Envol n'a fait que s'élargir. Et plus on s'autorise à revivre, plus l'entourage vous confine dans l'oubli.

Je peux compter en mois le temps qui me sépare d'une discussion où quelqu'un a osé prononcer un de vos prénoms. Je peux compter sur les doigts d'une seule main le nombre de fois que j'ai entendu Théo ou E. depuis cinq mois... Et le pire dans tout ça c'est que moi-même je me tais.

 

 

Je ne lutte plus contre ce temps qui passe et qui efface lentement vos traces. Je n'ai plus le courage de m'affronter aux gens pour crier que vous existez. Quand on me demande si c'est mon premier bébé que j'attends je choisis de répondre par facilité que ce n'est que mon 2ème. Et je vous enterre plus profond dans les mémoires, je me laisse aller dans cette spirale de l'oubli.

 

 

Mais le manque m'a rattrapé et avec lui son poids de culpabilité.

Je suis enceinte et je n'ai même pas osé venir l'annoncer ici. Par peur, par crainte, mais surtout par lâcheté. Je ne veux pas que l'histoire se reproduise alors je nie ma propre histoire pour oublier que c'est possible de tout perdre si vite. Je ne vaux pas mieux que tous ces êtres contre qui je me suis battue pendant des années pour affirmer mon statut de Mamange.

Aujourd'hui je ne mérite même plus ce nom. Je vous ai donné la vie et j'ai voulu vous oublier...

 

 

J'aimerai tellement oublier parfois qu'on marche sur un fil, que tout peut basculer d'un moment à l'autre. Que mon corps peut m'abandonner et faire mourir mon bébé, que la vie que j'ai donnée peut s'éteindre dans un souffle, une nuit, juste à mes côtés. J'aimerai oublier cette trahison de la Vie pour couver celle qui grandit dans mon ventre le plus sereinement possible. J'aimerai que mon statut de Maman ne soit pas si difficile à porter entre la Vie et la Mort.

 

J'aimerai oublier que je vous ai oublié mais la culpabilité est bien trop grande et je préfèrerai me cacher plutôt qu'avouer qu'un jour j'ai osé vous nier...

 

 

J'aimerai vous dire que je vous aime mais je ne suis même plus sûr d'en avoir le droit...

 

 

Vous me manquez tous les deux...

 

 

Commentaires

tedach le 01-01-2011 à 16:59:31
Un petit coucou pour te dire que je viens réguliérement te lire que je pense à vous trés souvent et que je te trouve merveilleuse et pleine de courage. Je te souhaite plein de bonne chose dans cette longue aventure, tes mots apaise à chaue fois ma douleur, tu mests des mots sur mes douleurs. Théo et Evalyna ont une maman pleine de courage...et d'amour

Bisous à vous et tendres pensées à tes p'tites Etoiles. Charlène
Phoenix91 le 20-12-2010 à 21:35:35
Bonjour, je suis votre blog depuis plusieur mois maintenant je ne suis plus très sur de comment je suis tombé dessus peut-être sur un forum mon amie a perdu une de ses jumelles il y a de ça 2 ans. Je n'ai pas pu m'empêcher de pleuré en lisant vos textes. Je suis de tout coeur avec vous plein de courage pour la suite !!!
lylydher le 21-10-2010 à 22:50:49
J'ai découvert votre blog, aujourd'hui.

chaque jour je parcours le net afin d'aider mon amie qui a perdu sa première fille de presque 4 mois le 18 aout dernier.

je suis mère de 2 enfants , j'essaye d'imaginer , et je multiplie ( c'est une image ) par 100 000. il n'y a pas de chiffre, de niveau à cette douleur que vous ressentez.

j'ai lu , page après page , votre blog. c'est tellement fort , votre amour présent , passé, votre douleur présente ,présente jamais passée.

j'aimerai qu'elle puisse y croire, se dire que c'est possible même si le manque est à vie présent.

je n'ai pas de mot pour sa souffrance, je suis là , juste.

soyez fière de vous et de votre vie , je vous admire.

amicalement