posté le 09-05-2009 à 17:39:50

Ma Petit Fée et le temps qui passe

La loi des dates est infaillible.

 

Je sais tout au long de l'année que chaque jour qui passe me rapproche ou m'éloigne de ce rendez-vous que le destin nous a offert à toutes les deux. Bizarrement le temps passe à toute allure et quand arrive le mois de mars il se ralentit doucement, la cadence se calme et les heures s'égrainent avec patience...

Ce mois de mars est aussi le reflet de ton envol, le symbole de notre rencontre...

 

On prend conscience au fil du temps que la fin approche, on essaie de retenir chacun de nos gestes pour les faire durer plus longtemps possible, on tente de rêver et de semer le moment présent de suppositions pour retarder l'échéance que l'on sait pourtant inévitable...

On se lance dans cette course folle contre le temps pour en maîtriser chaque instant, chaque minute et se sentir au plus près des événements...

 

On prend conscience à ce moment-là que "hier" nous a échappé et que l'on ne veut pas voir "demain" arriver.

 

On découvre aussi combien le temps peut être notre allié, notre ami, notre compagnon d'infortune... Il peut nous faire cet immense cadeau, une parenthèse où notre Vie se déconnecte de toutes les horloges et où plus rien n'existe à part Toi... un entre-acte dans notre vie qui ne se présentera qu'une fois et que l'on sait reconnaître grâce à l'intensité des sentiments qui naissent et s'entre-choquent.

 

Nous sommes mi-mars.

Je me rends compte que l'an passé je t'ai écrit à la même date, comme si quelque chose résonnait au fond de mon être en arrivant à mi-chemin de ce mois, quelque chose qui me dépasse et qui me rappelle que la fin n'est plus très loin... Quelque chose ou quelqu'un... Peut être que c'est toi Ma Jolie Princesse qui vient me réveiller la nuit et qui m'entraîne dans une immense nostalgie ? Peut être pas ...

 

Une chose est sûre, cette "pause" qui s'est offerte à nous il y a trois maintenant ne se représentera pas cette année. Je connais la suite de l'histoire, ton Histoire, mais je ne revivrai pas cet instant magique où j'ai au moins pu te tenir dans mes bras ! C'est un immense privilège de pouvoir se souvenir, de pouvoir fermer les yeux et revoir te dessiner juste devant moi... Mais c'est un privilège qui me serre le coeur.

 

Le Souvennir se paye cher quand on peut te revoir dans nos bras sans pouvoir te sentir, quand je me rappelle te porter sans pouvoir t'embrasser... Et la liste de sentiments contraires est tellement longues... Il y a tellement de choses que j'aurais aimé partager avec toi, tellement de sentiments que j'aurais voulu deviner dans tes yeux...

 

Mais à choisir je préfère souffrir de me rappeler plutôt que d'ignorer que tu as exister. Il est plus réconfortant pour moi de savoir que j'ai un Ange pas très loin qui m'attend que de ne rien (s)avoir.

 

Chaque jour de la fin de ce mois de mars est un instant pour se souvenir, chaque jour on se rappelle tout l'Espoir que tu as pu nous donné. Chaque fois qu'une page de mon calendrier se tourne je me dis que je ne peux pas lutter...

 

Est-ce que nous avons tout fait avec ton Papa pour que Ta Vie parmis nous dure encore plus longtemps ?

Est-ce que nous t'avons offert toutes les chances ?

 

J'avoue encore en douter... Je ne sais pas si nous avons été à la hauteur avec ton Papa, avec le recul il est tellement plus facile de refaire le cheminement...

 

Mais depuis ce 26 mars 2006 je m'efforce chaque jour de vivre le plus justement possible le Bonheur qui s'offre à moi. Chaque jour j'ai simplement envie de te dire Merci ...

 

Tu as mis tellements de lumière là où nous avons été aveugles pendant des années.

Tu as changé tellement de choses dans notre Vie... Tu me manques ma Princesse, j'aurai aimé que tu sois là encore juste une minute...

 

Je t'Aime ma Petit Fée, jamais je ne pourrais t'oublier et... tu m'as appris que les plus belles histoires doivent un jour s'arrêter...

 

J'arrête donc ici pour ce soir en t'envoyant de légers bisous pour être certaine qu'ils puissent te rejoindre sur ton Nuage.

 

http://images.doctissimo.fr/photo/hd/9951408995/private-category/fee-1235059a9.jpg

 


 
 
posté le 09-05-2009 à 17:34:01

Tu me manques mon Bébé

Mon Bonhomme, C'est difficile à admettre quand on retombe si bas... C'est difficile mais c'est tellement vrai.

 

Depuis quelques jours maintenant j'ai l'impression d'être revenue à ce jour détestable où tu nous as quitté... J'ai l'impression de revivre chaque nuit ton départ et j'angoisse à la simple idée de devoir fermer les yeux. Je sais que tu détestes certainement me voir comme ça... Je me déteste tout autant...

Oui mais voilà, depuis quelques temps déjà le manque est trop grand et la peine trop lourde pour que je puisse la contenir... Je me cherche des sujets de distractions mais j'ai cette impression étrange que tout fait référence au deuil ou à ton absence...

Je n'arrive pas à me centrer sur un sujet, je n'ai ni envie de sortir, ni envie de sourire... Je suis de retour à la case départ, avec, en plus, trois années de douleurs derrière moi qui ne m'aide en rien à faire face et qui m'enfonce un peu plus dans ce tourbillon infernal. Faut-il parfois revenir si loin en arrière pour espérer aller de l'avant ?

 

Faut-il à tout prix se souvenir de cette douleur piquante de ton envol pour que le temps apaise de nouveau la cicatrice ?

Et si c'était tout simplement moi qui cherchait à revenir au point de départ ?

Un désastreux flash-back pour me rendre compte que je n'ai rien oublié ?

 

 Mon Bébé d'Amour, depuis quelques jours je cours après des souvenirs qui ne veulent pas revenir, je recherche dans ma mémoire ces si beaux moments que l'on a partagé, j'essaie de me rappeler de ton odeur et de ta chaleur, j'essaie de me remémorer ces beaux moments et qui sont en principe source d'apaisement... Mais tout reste froid, noir et lugubre.

La seule image de toi qui me revient c'est un visage figé par la mort qui était déjà passée... Je ne sens plus ton odeur, je ne sens plus ta douceur. J'ai cette horrible sensation que tout me file entre les doigts... Après ta présence, la vie me vole aussi tes souvenirs.

 

Le temps jette un voile sur le passé et de ce temps que je regrette tellement il ne me revient que le côté sombre de notre Histoire. Je pense que c'est moi tout simplement qui ne vais pas bien et qui ne peux plus apercevoir ces tendres moments que l'on a partagé. Je pense que c'est moi qui refuse de voir le temps filer si vite avec toi si loin de moi... Je pense que je me refuse de voir la vie passer sans toi à mes côtés...

 

Je déteste voir ton frère grandir en me demandant si tu serais pareil. Et je déteste encore plus ne pas avoir de réponse à toutes mes questions. Mon Théo, j'essais malgré tout d'aller mieux, de fermer cette parenthèse qui s'est ouverte sur le passé mais plus je lutte et plus les choses sont difficiles... Je me réveille de nouveau la nuit en croyant t'entendre pleurer, je me surprends le jour à te chercher, je me demande si tu vas bien et si tout ce tourment ne vient pas de ta souffrance ?

 

Je me pose beaucoup de questions qui me rendent folle...

Folle d'inquiétude et de tristesse...


Je sais que je vais retrouver mes rails et mon chemin à suivre, beaucoup de projets attendent que je revienne dans une réalité plus douce. J'aimerai tellement t'avoir auprès de nous, te savoir si près de nous... De ta Petite Étoile j'espère que tu ne m'en voudras pas trop d'être parfois si perdue.

 

Je t'aime mon Petit Homme, malgré les larmes qui coulent et les années qui passent, mon coeur n'oublie pas que c'est Toi qui m'a appris le premier à aimer sans frontière.

 

http://images.doctissimo.fr/photo/hd/9951408995/private-category/540202814small1-531939d2.jpg

 


 
 
posté le 09-05-2009 à 17:28:04

... Deux Etoiles pour me guider ...

On finit toujours par revenir aux sources... A moins que ce soit la faille elle-même qui nous rattrape...Après une petite absence me revoilà...


 

L'hiver revient et avec lui son lot de fêtes... Les guirlandes sont de sortie et plus les rues s'illuminent plus mon coeur se tord... Encore des dates, toujours des dates... Chaque année on se dit que les prochaines seront certainement moins difficiles et quelques 365 jours plus tard on se retrouve dans le même trou, avec les mêmes questions qui nous traversent l'esprit et ce même mal être...


 

Voilà mes Ptits Amours ce que me fait le temps qui passe... Il est de ces moments où j'aimerai moi aussi m'envoler loin d'ici, ne serait-ce qu'une journée ou une seule petite heure... Quitter ce monde pour vous retrouver, pour pouvoir enfin réaliser toutes ces choses que je pensais avoir le temps de faire... Vous rejoindre pour accomplir une dernière fois ces gestes tendres qu'on nous a volé... Si seulement...


 

Si seulement on m'avait dit que cette nuit là serait la dernière a tes côtés, si seulement on m'avait que cette journée là serait la dernière à te porter... J'aurais pris le temps de m'attarder dans chacun de mes gestes, j'aurais pris le temps de vous parler... J'aurais pu vous dire une toute dernière fois combien je vous aimais.... J'aurai pris ce temps qui nous était compté et je m'en serais imprégné les veines et la pensée pour ne rien oublier...

 

J'aurais aimé savoir que ces yeux se fermeraient pour l'éternité quand je t'ai couché, j'aurais aimé savoir que ces larmes seraient les dernières que j'essuierais sur ton visage, j'aurais aimé savoir que cette sortie serait la dernière pour ne jamais rentré.... J'aurais voulu savoir tout ça pour essayer d'y échapper, pour tenter de changer cette destinée et ressentir au moins ce sentiment d'avoir tout tenté, d'avoir profité autant que je le pouvais... J'aurais aimé savoir pour avoir droit à un vrai au revoir...

Mes Petits Anges, il n' y a pas que vos deux vies qui ont été fauchées. La mienne s'est aussi mise en pause depuis votre départ... On reconstruit doucement mais sûrement une vie à côté, auprès de votre incroyable Petit Frère... Deux vies parallèles qui se rejoignent pourtant si souvent... Le temps des fêtes est l'occasion de se recompter et de faire le bilan des absents, de ces innombrables moments que l'on aurait tant aimés vivre mais qui ne sont pas...


 

J'imagine encore souvent cette réunification de nos deux vies... Rassembler mes petits Anges, leur frère et leur papa, rassembler ces 4 personnes que j'aime plus que tout mais qui sont si éloignées... Mon Coeur s'est dispersé et je passe ma vie à essayer de le recoller... Parfois j'y crois... Souvent je me résigne... Un jour c'est sûr on se retrouvera tous... Un jour c'est sûr je pourrai enfin vous dire tout ce que j'aurais voulu vous murmurer quand votre âme s'est envolée, je m'excuserai de mon absence et je vous dirai que j'ai passé de longs moments à regretter de ne pas avoir vécu l'instant présent...


 

Je vous Aime mes Etoiles, vous êtes ma source de Lumière pour ne pas trop m'égarer...

 

http://images.doctissimo.fr/photo/hd/9951408995/private-category/lucioles-123501877.jpg

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article